Horti Generation

10 étapes pour construire une serre tropicale

how to build a tropical greenhouse in 10 steps

This post is also available in: English (Anglais) Español (Espagnol)

La construction d’une serre tropicale en plastique peut être résumée en 10 grandes étapes.

1) Arrivée des matériaux

Un conteneur (40 pieds) rempli d’acier peut facilement peser environ 20 tonnes (40 000 livres). La gestion de la main-d’œuvre et avoir les équipements adéquats pour le décharger est votre principale priorité. De plus, une surface propre recouverte d’un revêtement de sol facilitera la manutention des pièces.

2) Déchargement des conteneurs

Il est difficile de décharger un conteneur fermé plein. Vous devrez travailler sur le bon plan en utilisant des machines telles qu’un puissant chariot élévateur à fourche pour extraire les articles du conteneur. À ce stade, il est important d’avoir un chef superviseur qualifié pour gérer le chantier de construction.

3) Stockage de l’acier et piéces

Il est important de stocker les mêmes pièces ensemble (tube rond, carré, rectangulaire, ovale…). Cependant, les plus petits peuvent être placés dans un endroit protégé (boulons, vis…). Gardez les étiquettes des articles à l’abri et les boîtes dans des endroits secs. Protégez également les pièces de valeur telles que les extrusions d’aluminium et les équipements de serre (ventilateurs, ordinateurs de contrôle, lumières artificielles…).

Conseil : Il peut être judicieux de garder 1 ou 2 conteneurs pour les transformer en magasin avec registre inventaire ce qui facilitera la recherche de pièces pendant la construction des serres.

4) Préparation du terrain et travaux de fondation

Une fois le terrain dégagé, il est nécessaire de respecter la qualité du béton (g/m3) et de revérifier le % de pente du terrain. Le type et la densité du sol sont également des paramètres importants. En effet, si le sol est trop léger ou non stable (sable, tourbière), cela peut affecter les fondations de la serre et la stabilité de la structure à long terme.

5) Pré assemblage de la serre

Cette partie doit être anticipée pour être efficace pour trouver facilement les pièces sur le chantier avec différentes équipes qui seront dédiées aux arches, gouttières, poteaux et autres parties de la structure principale de la serre.

6) Montage de la serre

Là encore, vous aurez besoin d’un superviseur expérimenté pour gérer l’équipe et effectuer une double vérification après les ouvriers. L’alignement des poteaux et des gouttières doit être parfait avant d’installer les arches.

7) Installation du revêtement en plastique

L’installation du revêtement plastique est l’une des parties la plus difficile. Les constructeurs préfèrent l’installer tôt le matin pendant les jours sans vent. Il est important d’avoir de bonnes machines (nacelles à ciseaux ou plateformes mobiles) pour travailler en hauteur en toute sécurité. Vous devez également disposer d’un nombre suffisant de travailleurs pour tirer le plastique sur toute la longueur de la serre.

8) et 9) Installation du cadre de la porte et recouvrement par un filet anti-insectes

Une serre tropicale est généralement haute (minimum 4 m sous la gouttière) et ses côtés sont recouverts de filets et/ou de systèmes d’enroulement pour maximiser la ventilation passive.

Une fois la couverture du toit installée sur votre serre reliée à une gouttière, les étapes suivantes consistent à construire le cadre des portes et à couvrir les côtés avec un filet anti-insectes. En effet, vous n’aurez pas besoin de revenir à l’intérieur de la serre avec des machines lourdes (sauf si vous avez des écrans d’ombrage ou un système de culture à installer) pour pouvoir couvrir les côtés et les pignons.

10) Inspection des serres et travaux finaux

À la fin de la construction, il est obligatoire d’inspecter toutes les parties des serres pour s’assurer que tout est en ordre. Les trous dans le plastique doivent également être réparés dans le filet.

L’ouverture des aérations sur le toit et sur les côtés doit être vérifiée. Il sera important de s’assurer de l’étanchéité de la structure lors des premières pluies.

Choses à faire : Vous devez également avertir le manufacturier de la serre si vous trouvez de la rouille sur la structure en acier.

(Bonus)

Bons souvenirs du terrain au Vietnam, en Malaisie et en Indonésie avec les meilleurs superviseurs de serres.

Crédits photos: Corenthin Chassouant photos personnelles

Related Articles

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site web de l'auteur

Corenthin Chassouant

Ingénieur agronome (MSc) travaillant dans le secteur des serres et de l’industrie horticole. Mes expériences internationales et mes connaissances me permettent de travailler avec des agriculteurs et des professionnels dans le monde entier pour les conseiller.

1 CommentaireLaisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *