Horti Generation

Colombie (Amérique du Sud): Une diversité de climat et une industrie horticole en croissance

Colmbian horticulture market a promising future

This post is also available in: Français English (Anglais) Español (Espagnol)

Introduction

Why do the flags of Colombia, Ecuador, and Venezuela look similar? - Quora

La Colombie est le troisième pays le plus peuplé d’Amérique latine. Le pays comptait 49,65 millions d’habitants en 2019. La population devrait atteindre 53,9 millions d’ici 2030.

La production intensive de légumes s’est développée dans les hautes montagnes colombiennes (> 1000 m d’altitude) pour répondre à l’évolution de la demande alimentaire dans les grands centres urbains. L’industrie des fleurs est historiquement forte dans le pays plus particulièrement dans les hauts plateaux autour de Medellin et de Bogota, les deux plus grandes villes de Colombie. Depuis 2016, l’industrie du cannabis (médicinal: molécule active = CBD) a connu un développement rapide avec d’importants investissements étrangers plus particulièrement des entreprises canadiennes en Colombie.

.

Climat «tempéré» des hautes terres colombiennes

Les températures moyennes varient en fonction de l’altitude: il fait plus frais à Bogota (env 2600m) cependant Medellin (env 1.500m) bénéficie d’un « printemps perpétuel » idéal pour le café arabica, les cultures en serre: légumes, fleurs, cannabis … Plus loin vous descendez dans les plaines et vers la mer, plus la chaleur tropicale devient intense (chaude et humide).

Pendant la saison des pluies, de fortes averses tombent l’après-midi, le soir ou la nuit. L’est et la côte pacifique sont très humides toute l’année.

Les cultures agricoles sont réparties sur plusieurs « strates thermiques » en Colombie. Les cadres rouges ci-dessous montrent la surfaces cultivée dans une zone plus fraiche montagneuse et le pourcentage que représente cette culture dans les régions située au-dessus de 1800 m d’altitude:

This image has an empty alt attribute; its file name is image.png
Source : Minagricultura, Anuario estadístico.

.

Source: Horizontal and Vertical Archipelagoes of Agriculture and Rural Development in the Andean Realm

.

Aperçu rapide du potentiel horticole en Colombie

La diversité du climat et des cultures avec une grande surface du pays couverte de hautes terres présente un réel potentiel pour les cultures horticoles sous serres en Colombie.

Dans certains cas, l’utilisation de serres permettra de protéger les cultures du gel, des insectes et des maladies, des fortes pluies tropicales entre autres… De plus, les agriculteurs peuvent ajouter des équipements pour avoir une meilleure maîtrise de leur environnement, limiter la pollution des sols par les engrais (système ferti-irrigation en circulation continue + eau solution de traitement par exemple) et augmenter la qualité et les rendements de la production agricole.

Nous passerons en revue les trois principales productions de cultures de serre présentes en Colombie:

Production horticole (fleurs)

La Colombie est le deuxième exportateur mondial de fleurs (avec 14% du marché mondial) et le plus grand exportateur d’œillets en 2019 après les Pays-Bas. Les serres en plastique de moyenne et haute technologie sous lesquelles les fleurs sont cultivées couvrent environ 6000 ha, principalement situés à Sabanade, à Bogotá. Cette activité emploie plus de 160 000 personnes (emplois directs).

Une explication rapide de ce succès floricole en Colombie sont un sol riche, des nuits fraîches et des journées de 12 heures, près de l’équateur, des coûts d’exploitation (faibles) … toutes les conditions sont présentes dans la savane de Bogotá. Une deuxième raison est la proximité du pays avec le marché nord-américain plus particulièrement Miami en Floride, USA.

Production per type of flower in hectares in 2013:

Production maraichère (légumes)

La majeure partie de la production de légumes est traditionnellement de faibles volumes et de faible qualité destinés au marché local. L’organisation institutionnelle de ce secteur est faible d’un point de vue privé, car la plupart des producteurs sont de petite taille (<2 ha).

Cependant, il existe aussi des «l’entreprise familiale capitaliste moderne» avec un modèle productif qui émerge. Le marché alimentaire des grands centres urbains représente un nouveau créneau pour des produits hautement sélectionnés qui doivent répondre aux exigences des super et hypermarchés. De plus, la demande des consommateurs pour des « produits bio » nécessite une adaptation des pratiques agricoles …

La lutte intégrée contre les ravageurs, l’agriculture sous climat contrôlé, les serres de haute technologie recouvertes d’un film PE de qualité … sont des solutions innovantes utilisées par une minorité de producteurs en Colombie.

En 2018, la Colombie a investi dans un centre de formation et de connaissances Colombie appelé CeCaCoCo pour former la nouvelle génération de producteurs de tomates de Boyaca et de Cundinamarca.

Cannabis médicinal

Depuis l’année dernière,, la Colombie se positionne comme un acteur clé sur le marché mondial du cannabis médicinal. En 2020, l’Organe international de contrôle des stupéfiants a attribué à la Colombie le deuxième quota de production le plus élevé au monde pour le cannabis médicinal (CBD).

Plusieurs grandes entreprises locales et étrangères investissent en Colombie comme:

  • Clever Leaves: plus de 16,7 hectares de serres en Colombie

  • Avicanna: entreprise canadienne bio-pharmaceutique (Toronto)

  • PharmaCielo: société active dans l’industrie du cannabis médicinale (CBD) basée à Toronto cultivant plus de 12 hectares de serres en Colombie

  • Khiron: producteur de cannabis en agriculture dite « verticale » (systéme de production)

  • Econnabis: filiale de Plena Global cultivant environ 30 Ha de serre dans la région de Bogota

Conclusion

Cet article est un aperçu de l’industrie horticole / maraichère colombienne et de son potentiel futur.

La Colombie, connue comme un «point chaud» de la biodiversité et une belle destination touristique après des années de violence, se positionne comme un pays leader mondial pour la production de fleurs et de cannabis médicinal.

Le secteur de la production maraîchère évolue également mais il exigera une grande métamorphose dans les années à venir intégrant des solutions de serres plus modérées pour augmenter et améliorer la culture de la tomate, du poivron, du piment … augmentant l’exportation vers les pays nord-américains et voisins proches.

Si vous avez des questions sur l’industrie des serres et de l’horticulture en Colombie, n’hésitez pas à me contacter à [email protected]

Sources

Colombia positions itself in the European Medical Cannabis market: https://www.mmjdaily.com/article/9250764/colombia-positions-itself-in-the-european-medical-cannabis-market/

Horizontal and Vertical Archipelagoes of Agriculture and Rural Development in the Andean Realm

Plena-Global: https://plena-global.com/cultivation/

Renseignement sur les marchés: aperçu du marché Colombie: https://www.agr.gc.ca/fra/commerce-international/renseignements-sur-les-marches/rapports/apercu-du-marche-colombie/?id=1533742377199

These Are The ‘Big 4’ Colombian Cannabis Producers

The Modern greenhouse in Colombia: https://www.hortidaily.com/article/6044208/the-most-modern-greenhouse-in-colombia/

Typologie des formes d’agriculture dans les hautes terres andines en Colombie: https://journals.openedition.org/com/5722

Related Articles

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site web de l'auteur

Corenthin Chassouant

Ingénieur agronome (MSc) travaillant dans le secteur des serres et de l’industrie horticole. Mes expériences internationales et mes connaissances me permettent de travailler avec des agriculteurs et des professionnels dans le monde entier pour les conseiller.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *